Le chocolat : bon pour le moral ?

Polyclinique Saint Jean
ven, 01/07/2016 - 12:30

On entend souvent dire que le chocolat est un antidépresseur naturel et qu’il améliorerait l’humeur. Ce sont probablement à la fois une combinaison de certaines substances et ses caractéristiques organoleptiques qui seraient à l’origine de cet effet.

Le chocolat, cet aliment divin adoré par petits et grands, et consommé à toutes occasions, est-il vraiment bon pour le moral ?

Le chocolat huuuum c'est bon ! 

Si l’on regarde de près la composition du cacao, celui-ci regorge de molécules  ayant des effets sur l’humeur et le moral.

Le chocolat contient du tryptophane, acide aminé précurseur de la sérotonine, neuromédiateur jouant un rôle dans la régulation de l’anxiété et de l’humeur. Il apporte  ainsi une sensation d’apaisement et de bien-être.

Le chocolat contient également de la phényléthylamine, molécule ayant une action anti-dépressive, et de l’anandamide qui se fixe sur les mêmes récepteurs que le cannabis. L’anandamide crée une sensation de plaisir, il a un effet euphorisant et peut entraîner une légère addiction.

En outre, c’est un aliment richement minéralisé (potassium, phosphore, magnésium, fer et calcium pour les chocolats au lait et blancs)

C’est notamment une excellente source de magnésium (200mg/100g), qui procure un effet relaxant et aide à lutter contre le stress.

Les qualités nutritionnelles du chocolat ne s’arrêtent pas là : il possède des antioxydants (des polyphénols dont les flavonoïdes), molécules capables de lutter contre les radicaux libres qui accélèrent le vieillissement. 

On s’aperçoit en parallèle que le simple fait de déguster du chocolat apporte réconfort et satisfaction, puisque cela favoriserait aussi la sécrétion d’endorphines, l'hormone du plaisir qui procure une sensation de bien-être et d’euphorie.

Mais attention... 

Le chocolat contient aussi des alcaloïdes  (caféine, théophylline, théobromine) qui ont un effet légèrement excitant.

En outre, la tyramine et l’histamine peuvent être à l’origine de migraines chez les personnes sensibles en cas de consommation excessive.

Le chocolat n'est toutefois pas un médicament contre la dépression et il faudrait 30 kilos de chocolat pour avoir un effet comme le cannabis. Ces molécules donnent simplement au chocolat un effet antidéprime qui diminue la sensibilité au stress.

Comme tout aliment aussi bon soit-il la modération s’impose.

L’équivalent de 2 carrés de chocolat noir par jour représente une quantité suffisante pour en tirer les bénéfices.

Alors soyez gourmands… mais pas trop !