Moustique tigre : Attention

Polyclinique Saint Jean
ven, 29/04/2016 - 15:45

Aedes albopictus ou moustique tigre, s’est installé dans notre région depuis 2004.

Il pique principalement de jour et vit autour de nos maisons, se déplaçant assez peu.

Dans le monde il est transmetteurs de maladies : la dengue, le chikungunya et également le virus Zika. Ces maladies ne sont pas présentes en France métropolitaine, mais pour qu’elles ne s’y implantent pas, nous devons limiter la prolifération des moustiques et éviter d’être piqué si nous avons nous même acquis une de ces maladies virales lors d’un voyage dans un pays où elles sévissent.

Il faut :

1. Éviter la prolifération des moustiques

  • Eliminer les eaux stagnantes :
  • Eliminer les déchets verts, les encombrants pouvant fournir des creux humides
  • Changer l’eau des vases une fois par semaine
  • Supprimer les soucoupes sous les pots de fleurs ou remplacer l’eau stagnante par du sable humide dans les bacs de réception de l’eau.
  • Vérifier le bon écoulement des gouttières, des regards, des caniveaux et drainages
  • Couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un simple tissu (bidons, citernes, bassins)
  • Couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter à l’eau de javel ou au galet de chlore
  • Eliminer les lieux de repos des moustiques adultes :
  • Débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies
  • Elaguer les arbres
  • Ramasser les fruits tombés et les débris végétaux
  • Réduire les sources d’humidité

2. Eviter d’être piqué

  • Porter des vêtements amples et couvrants,
  • protéger les parties du corps exposées par des répulsifs à appliquer 3 fois par jour, (DEET, IR 3535)
  • Utiliser des moustiquaires

Attention, les crèmes de protection solaire doivent être appliquées au moins 20 minutes avant le répulsif.

Dr De Salvador : médecin infectiologue - Consultations voyageurs : 04 97 02 80 93  

Pourquoi venir en consultation médicale du voyage ?